Mathilde DELAPORTE (1866-1941) née LAPORTE, poétesse née à Lannilis en Finistère

Mathilde DELAPORTE est née en 1866 à Lannilis (29) berceau de la famille maternelle, mais a vécu à Brest où ses parents habitaient rue Traverse. Elle est la nièce du docteur Augustin MORVAN qui a donné son nom à lʼhôpital de Brest.
Née LAPORTE, le hasard a voulu quʼelle épouse Joseph DELAPORTE, nom quʼelle a gardé comme femme de Lettres. Elle avait, par ailleurs, commencé timidement à écrire sous le pseudonyme de Thilda, diminutif de Mathilde.
Ce nʼest que dans les premières décennies du XX éme siècle quʼelle commence à publier ses poésies. Elle est installée à cette époque à QUINTIN (Côtes dʼArmor). Puis de la poésie, elle passe à la prose où on la retrouve comme écrivaine, historienne et journaliste. Elle illustre elle-même ses ouvrages.
Son roman «La petite fille de Lannilis» publié avec succès en 1935 a été réédité en 2003.
Elle obtient plusieurs récompenses littéraires. Elle sera promue officier de lʼInstruction Publique (Palmes Académiques).
Elle reste cependant peu connue bien quʼissue dʼune famille plus quʼhonorable où se côtoient médecins et notaires.
Bien que la documentation concernant sa vie soit rare, des recherches dans les Côtes dʼArmor et dans le Finistère et parfois au-delà de la Bretagne permettent de reconstituer son parcours. Son oeuvre nous éclaire beaucoup sur elle-même.
Cʼest un personnage remarquable. Son nom a été donné à une rue de Lannilis .

 

Jacques Arnol propose de faire découvrir sa vie et son œuvre le samedi 13 janvier 2018 à 16h « AU COIN D’LA RUE », 10 rue St Malo à Recouvrance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *