En 2020, le café-culture « AU COIN D’LA RUE » accueille toujours les passionnantes conférences proposées par le passionné d’histoire JACQUES ARNOL
le 2ème samedi de chaque mois.

Capitaine de Frégate Honoraire, l’auteur se consacre depuis plus de vingt ans à la recherche historique, en particulier sur des Bretonnes, célèbres de leur temps et souvent oubliées aujourd’hui.

Samedi 8 février 2020 à 16h

Lucrèce BORGIA (1480-1519) : Bourreau ou victime ? Son lien avec la Bretagne.

La légende noire de Lucrèce Borgia préparée par les « racontars » de son premier époux Sforza, ne commence qu’avec Victor Hugo, qui, dans sa pièce en trois actes, crée « la plus glauque des légendes ». Celle-ci connaîtra une abondante postérité littéraire.

À partir du XXe siècle, de nombreuses biographies remettent en question les accusations d’immoralité portées contre Lucrèce (d’aucuns lui ont prêté un fils né de ses amours incestueuses avec son frère César, quelques bâtards, une activité d’empoisonneuse, etc.) et présentent le personnage comme la victime d’une époque plutôt cruelle pour les femmes. La réputation de Lucrèce Borgia a souffert des agissements de ses proches, mais les historiens s’accordent aujourd’hui à l’innocenter des multiples crimes et méfaits qui lui ont été imputés. (Source Wikipedia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *