Dans le cadre de BREST LA FEST’YVES, fête de la Bretagne/gouel breizh 2017, l’association VIVRE LA RUE propose de rendre hommage à ANJELA DUVAL, paysanne poétesse bretonne.

Anjela Duval (à l’état-civil Marie-Angèle Duval), née le 3 avril 1905 au Vieux-Marché, près de Plouaret (Côtes-du-Nord) et morte le 7 novembre 1981 à Lannion (Côtes-d’Armor), est une poétesse bretonne.Elle est la fille unique d’une famille de cultivateurs, et avait repris la ferme. (son père mourut en 1941, sa mère en 1951). Elle était, en effet, leur fille unique, car sa sœur aînée Maia (morte à dix ans, mais restée présente dans certains poèmes) ainsi qu’un frère (Charles) étaient décédés avant sa naissance. Seule, car elle était restée célibataire (à cause de son refus obstiné de suivre dans l’« exil » l’homme qu’elle aurait aimé, un marin qu’elle fréquenta alors (en 19241926 dit-on). C’est une paysanne pauvre et simple qui écrit ses poèmes après sa rude journée de travail aux champs sur un cahier d’écolière dans sa petite maison du Vieux-Marché à Traoñ an Dour, hameau isolé.(Source Wikipedia)

BAR ZHONEGOU E BREZHONEG

A l’espace de médiation « Au Coin d’la Rue » du 18 au 19 mai entre 14h et 19h30, des lectures de poèmes en breton et en français, des improvisations musicales sont ouvertes à tous…

LES LABOS DE BABEL, o(e)uvriers du langage pour une métamorphose positive du Monde, participe par l’organisation de poésie sans passeport pour la Bretagne et d’une exposition de bogolans créés par Amadou Gaba au Mali spécialement pour l’évènement qui pare les murs de l’espace de médiation aux mois de mai, juin et juillet 2017…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *